Albert Einstein est un grand Physicien d’origine allemande qui jouit d’une renommée sur la scène internationale en étant reconnu comme étant un des plus grands scientifiques du vingtième siècle. Il est l’auteur de la célèbre formule E=mc2. Les théories de l’homme de science sur les relativités ont bouleversé le monde de la physique et lui ont valu la reconnaissance de ses pairs. Instigateur d’une nouvelle génération dans le monde de la physique, Einstein, par son approche innovatrice et sa personnalité excentrique, est devenu une figure mythique du monde de la science.

Étant devenu un personnage médiatique extrêmement populaire, il se fait le défenseur de la paix dans le monde. Après avoir reçu le prix Nobel de physique en 1921, il n’hésite pas à profiter de sa popularité grandissante pour promouvoir ses idées. Il a par ailleurs amèrement regretté sa contribution à la création de la bombe atomique. Un projet auquel il avait participé au sein du gouvernement américain dans le cadre de la deuxième guerre mondiale.

Né en Allemagne le 14 mars 1879, Albert Einstein grandit au sein d’une famille juive ou la religion ne bénéficie pas d’une place de choix. Sa mère, une musicienne accomplie, lui transmet l’amour de la musique, tandis que son père lui communique le goût des mathématiques.

Même s’il excelle en mathématique, son parcours scolaire est très difficile. Ses professeurs l’ennuient et il obtient de mauvais résultats dans la plupart des autres matières.

Einstein poursuit tant bien que mal ses études au sein des lycées allemands, où l’éducation rigide et militaire ne contribue guère à fortifier son amour de l’école.

Alors qu’Einstein est âgé de 15 ans, ses parents sont contraints de quitter le pays pour l’Italie. Einstein refuse d’abord d’y aller, mais les rejoint ensuite, afin d’y terminer ses études. Il espère alors être accepté à l’École polytechnique de Zurich, une excellente école d’ingénieur. Malgré un premier échec du concours d’entrée, il finit par y accéder en 1896. Ses notes en littératures étaient insuffisantes, mais étant donné la grande force de ses notes en maths et physique, on accepte de lui ouvrir les portes de l’école

La Suisse lui offre un environnement académique beaucoup plus souple que l’Allemagne et il y est beaucoup plus heureux. Voilà ce qui lui faut. Albert n’est pas une exception, il aime la liberté. Mais il a toujours refusé de suivre les troupeaux et en devenant un mouton. C’est un libre penseur.

En 1900, il obtient sa licence, mais se retrouve au chômage parce qu’aucun de ses professeurs ne le recommande. Il a passé ses quatre années d’études à faire à sa tête et parfois même critiquer les enseignements, ce qui n’était pas très apprécié des professeurs. Il ne peut donc à ce moment aspirer à des postes universitaires. Après une période sans emploi, il demande la nationalité suisse et occupe, dès 1902, un emploi d’expert à l’Office fédéral des brevets de Berne. Son emploi du temps lui permet de se pencher sur des travaux de physique, matière pour laquelle il se passionne.

Suite à son mariage avec Mileva Maric, en 1903, il continu ses recherches. Celles-ci aboutissent à la rédaction de quatre articles fondamentaux et révolutionnaires, publiés au cours de l’année 1905 dans la revue allemande Annalen der Physik. Après avoir fourni des explications théoriques de l’effet photoélectrique (nature de la lumière) puis du mouvement brownien (mouvement moléculaire), Einstein se penche sur l’un des grands problèmes physiques de l’époque. Entre les théories antithétiques de la mécanique classique de Newton et de l’électromagnétique de Maxwell, la discipline se trouve dans une impasse.

Intitulé “Sur l’électrodynamique des corps en mouvement”, l’article d’Albert Einstein offre enfin la solution pour concilier les deux hypothèses. Ce qui donne la théorie de la relativité restreinte. Il la complète un peu plus tard par un quatrième article dans lequel il présente sa formule E=mc2.

Au début, ses travaux ne font pas l’unanimité, mais lui permettent tout de même d’obtenir la reconnaissance du monde scientifique. Il obtient d’ailleurs une assignation à l’université de Berne en 1909 puis un poste d’enseignant à l’université de Zurich en 1910. Il travaillera ensuite à l’élaboration de la théorie de la relativité générale qu’il publiera dès 1916.

Le 18 avril 1955, Albert Einstein est victime d’une rupture d’anévrisme et meurt à l’âge de 76 ans. Considéré comme le dernier représentant de la physique classique, il a sans conteste révolutionné la discipline. Tout en conciliant engagement politique et recherches scientifiques, il a permis de sortir la physique de l’impasse grâce à sa théorie de la relativité restreinte, puis de lui donner un nouvel élan avec ses conclusions sur la relativité générale. Au travers de ses recherches, il a également ouvert la voie à la physique nucléaire et à la physique des particules élémentaires. D’une renommée internationale, Albert Einstein laisse derrière lui une image mythique du scientifique.

Je vous suggère ce documentaire sur la vie d’Albert Einstein. Truffé d’anecdotes et d’éléments inédits, ce portrait explique comment l’homme de science est devenu l’un des plus grands mythes du XXe siècle.


Albert Einstein – Comment Je Vois Le Monde by wildkillah