Identification

Identification
Phylum : Arthropodes
Classe : Insectes
Ordre : Coléoptères
Famille : Coccinellides

La coccinelle est un insecte très utile aux humains et ces derniers n’hésitent pas à l’utiliser afin de protéger leurs cultures des pucerons. Ce tout petit insecte est doté d’un appétit gargantuesque et peut facilement gober jusqu’à 150 pucerons par jour.

La coccinelle utilise plusieurs moyens de défense. Entre autres, elle peut se mettre sur le dos et faire la morte. Au moment où son prédateur détourne son attention, elle s’échappe en un rien de temps. De plus, ses couleurs vives donnent un signal à ses agresseurs pour les prévenir qu’elle n’est pas comestible. Elle peut également relâcher un poison libérant une odeur nauséabonde.

La coccinelle est une adepte du beau temps, mais tout comme pour le froid excessif, elle supporte très mal la chaleur. Dans ces conditions extrêmes, elle se réfugie sous des feuilles mortes ou encore dans des crevasses de toutes sortes.

Cycle de vie

En général, les coccinelles s’accouplent au printemps. Les coccinelles déposent leurs œufs de couleur orangée sur une feuille qui se fixent en grappe. Une ponte compte en moyenne une quarantaine d’œufs qui mesurent 2 mm de diamètre. L’éclosion des œufs a lieu environ de 4 à 5 jours après la ponte. Les larves de coccinelles naissent et ressemblent à de minuscules crocodiles.

Les larves muent trois fois en deux semaines et pendant ce temps elles dévorent des centaines de pucerons par jour. Suite à ces quelques semaines, les larves se transforment en lymphes. Puis, après 6 jours, les lymphes deviennent des coccinelles adultes. La coccinelle nouvellement née est de couleur jaune, le lendemain elle devient orangée et c’est à ce moment que les points noirs apparaissent.

Les coccinelles doivent hiverner, car elles peuvent vivre plus d’une année. Elles le font généralement en petits groupes. Sous notre climat nordique, c’est la génération de l’été qui hivernera et donnera la génération du printemps suivant.

Caractéristiques physiques

Les coccinelles peuvent posséder 2, 7, 10 ou parfois même 22 points. C’est d’ailleurs d’après leur nombre de points qu’on peut les différencier. Contrairement à la croyance populaire, leur nombre de points ne détermine pas leur âge, mais nous informe plutôt sur leur espèce respective. Si elles n’ont pas le même nombre de points, elles ne peuvent pas se reproduire.

À l’âge adulte, la coccinelle à 7 points, qui est la plus connue, a une longueur de 3 à 5 mm. Elle se déplace à l’aide de leurs trois paires de pattes et de leurs ailes. Leur mâchoire est petite, mais très robuste. Elle est également dotée de 4 antennes qui lui permettent de détecter leurs proies. Elle pèse environ 15 mg.

Habitat

La coccinelle se réfugie sur les roches ainsi que sur les arbres et arbustes. On la trouve également très souvent sur les plantes de nos jardins et dans les champs. Comme elle doit hiverner, elle accumule des réserves pour passer l’hiver. Elle hiverne sous des tas de mousse ou aux pieds des arbres à l’abri dans des crevasses.

Alimentation

La plupart des coccinelles sont carnivores, mais il existe certaines espèces qui sont herbivores. La coccinelle adulte tout comme celle au stade larvaire se nourrit principalement d’insectes parasites tels que les pucerons et les cochenilles.

Faits intéressants

  • Le mâle utilise son odorat pour trouver la femelle.
  • Il existe plus de 5000 espèces différentes de coccinelles dans le monde dont 400 qui sont présentent en Amérique.
  • Une coccinelle pourra normalement pondre de 800 à 1000 œufs au cours de sa vie.
  • Les taches de la coccinelle se fanent en vieillissant.
  • Le surnom de la coccinelle est la bête à bon Dieu.