http://www.frenchlily.com/wp-content/uploads/2009/12/ar2007-t034-15.jpg

Au Canada, le jour du Souvenir est célébré le 11 novembre. C’est une journée nationale au cours de laquelle nous honorons plus de 100 000 Canadiens décédés en service militaire. La célébration du jour du Souvenir nous rappelle à tous à quel point il est important de penser à ceux qui ont consacré leur vie à la défense de nos valeurs, de nos droits et de nos libertés. Chaque année, le 11ième jour du 11ième mois à 11 h 00 AM, deux minutes de silence sont consacrées à la mémoire des militaires morts au combat.

Le jour du Souvenir n’est pas seulement une question militaire ou d’anciens combattants, c’est également l’affaire de tous les Canadiennes et Canadiens ainsi que  leurs familles qui ont la chance de vivre, en paix, dans un pays où la guerre n’apparaît qu’à la une des journaux.  Apprécier l’héritage des générations qui nous ont précédés, se souvenir de leurs rêves, de leur courage et de leur loyauté, c’est le moins que nous puissions faire pour démontrer notre respect et notre gratitude aux femmes et aux hommes qui sont morts à la guerre. Plus que quiconque, les anciens combattants demeurent conscients de l’importance des sacrifices réalisés et de la valeur de ce patrimoine qui nous a été transmis.

Avec la fin de la première guerre mondiale, le 11 novembre 1918, survient la signature de l’Armistice, en France. C’est depuis cette date que le 11 novembre est devenu un jour de réflexion dédié à la mémoire des Canadiennes et Canadiens qui ont servi et qui ont sacrifié leur vie pour  leur pays.

Le poème Au champ d’honneur  

Le poème Au champ d’honneur  a été écrit bien avant l’institution du jour du souvenir et est en fait la version française du poème In Flanders Fields. Le poème original a été écrit le 3 mai 1915 par le lieutenant-colonel John McCrae.

La traduction officielle du gouvernement canadien fut effectuée par le Major Jean Pariseau. Monsieur Pariseau était un historien militaire, religieux, écrivain et généalogiste canadien.

Au Canada, il jouit d’une réputation légendaire : la plupart des élèves anglophones étudient son personnage. Certains de ses vers se retrouvent sur les billets de 10$ CDN et le club de hockey le Canadien de Montréal utilise quelques-unes de ses lignes en guise d’adages.

Version française du poème

Au champ d’honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l’espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.

Nous sommes morts,
Nous qui songions la veille encore,
À nos parents, à nos amis,
C’est nous qui reposons ici,
Au champ d’honneur.

À vous jeunes désabusés,
À vous de porter l’oriflamme
Et de garder au fond de l’âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d’honneur.

Le coquelicot

Le coquelicot est le symbole associé à la mémoire de ceux qui sont morts à la guerre. Le jour du souvenir est l’occasion de vendre les coquelicots en papier au profit des anciens combattants.

Au cours de la Première Guerre mondiale, le coquelicot était l’une des seules fleurs qui poussaient dans les champs ravagés de France et de Belgique. C’était bien souvent la seule touche de couleur que pouvaient voir les soldats pendant la guerre.

Chaque automne, des millions de tulipes de toutes les couleurs fleurissent en même temps à Ottawa, la capitale du Canada. Elles sont le symbole de l’amitié qui est né entre les peuples du Canada et des Pays-Bas au cours de la Seconde Guerre mondiale. Au Canada et comme partout ailleurs, les coquelicots et les tulipes symbolisent la paix. Procurez-vous le coquelicot pour démontrer votre reconnaissance aux femmes et aux hommes qui sont morts pour notre liberté et portez le fièrement le 11 novembre prochain.

Je partage avec vous cette vidéo très touchante et bien qu’elle soit dédiée en partie à des soldats québécois elle n’exclut en rien le respect pour les autres soldats Canadiens et Américains qui eux aussi, sont tombés au combat!

Site de référence : http://www.museedelaguerre.ca/cwm/exhibitions/remember/remembranceday_f.shtml