Première manifestation ouvrière au Canada, à Toronto, le 15 avril 1872

Le 15 mai 1872, les instigateurs du mouvement pour une journée de travail de neuf heures défient l’opposition et organisent une manifestation qui rassemble 1500 travailleurs de Hamilton

Comme nous pourrons profiter de ce congé férié très bientôt, il serait intéressant d’en savoir un peu plus sur les origines de cette journée internationale des travailleuses et travailleurs. Établie originalement en tant que journée annuelle de grève, afin d’inciter les employeurs à réduire les heures de travail par jours, elle aujourd’hui célébrée en tant que fête officielle. Elle est toujours aussi actuelle et présente dans divers pays du monde. Outre l’Amérique du Nord, où on la célèbre le premier lundi de septembre, la fête du Travail est généralement commémorée le 1er mai de chaque année.

L’histoire américaine

Aux États-Unis, au cours d’un congrès de 1884, les syndicats américains se donnent deux ans pour exiger des patrons une diminution des heures de travail à huit heures par jours. Ils décident alors d’entreprendre leur action dès le 1er mai suivant parce que beaucoup d’entreprises américaines entament ce jour-là, une nouvelle année fiscale. C’est ainsi que le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à peu près 200 000 travailleurs d’obtenir un nombre réduit d’heures de travail par jours. D’autres travailleurs, dont les patrons ont refusé d’adhérer à cette requête, entament une grève générale. Ils seront approximativement 340 000 dans tout le pays. Le 3 mai suivant, une manifestation violente fait trois victimes parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Le lendemain aura lieu une marche de contestation, et dans la soirée, il ne restera plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces policières. Elle fait un mort de plus et cette fois, parmi les policiers. Sept autres policiers seront tués dans la bagarre qui s’ensuivra. À la suite de cet attentat, cinq syndicalistes seront condamnés à la peine capitale. Sur la pierre tombale de l’un des condamnés, August Spies, sont inscrites ses dernières paroles : « Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd’hui. »

La fête du Travail est fêtée depuis 106 ans au Canada, soit depuis 1893. Elle récompense les ouvriers et ouvrières qui ont travaillé très fort toute l’année. Elle représente la lutte acharnée des travailleurs et des travailleuses ainsi que des actions syndicales. Au Québec, on célèbre la fête du travail en donnant congé aux élèves et aux professeurs et la majorité des travailleurs de tous les secteurs. En résumé, la fête du Travail est une belle occasion de festoyer et de passer une journée en famille.

Bon congé!

Pour en savoir plus!

Je vous suggère cetit vidéo très bien fait, qui remonte un peu plus loin dans le temps, et qui réfère à l’Europe où la fête du travail est célébrée le 1er mai.