Dian Fossey (1932-1985) était une scientifique américaine qui étudiait les gorilles. Elle est née à San Francisco, en Californie.

Suite à la lecture d’un livre sur les gorilles de montagne, elle eut envie d’étudier ceux-ci. En 1963, elle effectue son premier voyage en Afrique. Elle y rencontre un célèbre scientifique britannique, Louis Leakey.

En 1966, Leakey choisi Dian Fossey pour entreprendre une étude sur les gorilles. Elle vit alors dans les montagnes du Rwanda, en Afrique, où elle apprit à connaître l’animal. En 1974, Dian Fossey reçu un doctorat de l’Université de Cambridge en Angleterre pour son travail exceptionnel.

Après que plusieurs gorilles aient été tués, Dian Fossey s’est efforcée de protéger ces animaux. Elle a été assassinée dans son campement en Afrique en 1985. Certaines personnes croient qu’elle fut tuée par des chasseurs de gorilles.

 [wp_ad_camp_3]

Pour tout savoir sur sa vie

Rien ne prédisposait Dian Fossey à devenir l’une des plus célèbres primatologues. Pourtant, elle a su trouver une place à part au sein de la communauté scientifique. Elle a consacré sa vie à sa passion pour l’étude et la sauvegarde des gorilles rwandais, encouragée à l’époque par le célèbre anthropologue Louis Leakey. Si son engagement aura probablement permis la préservation de l’espèce, il lui coûtera cependant la vie. Elle meurt tragiquement assassinée en 1985, en laissant derrière elle un héritage aussi bien scientifique qu’écologique considérable. Jean-Philippe Noël et Bernard Ciccolini, nous présentent tous les éléments marquants de la vie de Dian Fossey qui ont fait d’elle une femme d’exception, aussi controversée que respectée. – Mot de l’Éditeur